Le Bouquin des aphorismesbyPhilippe Moret

Le Bouquin des aphorismes

Par Philippe Moret

  • Date de publication: 2018-03-22
  • Genre: Dictionnaires et thésaurus
TÉLÉCHARGER LIRE EN LIGNE

Le Bouquin des aphorismes Par Philippe Moret. Ici vous pouvez télécharger des milliers de livres en format de fichier PDF gratuitement sans avoir besoin de l'argent supplémentaire dépensé. Cliquez sur le bouton de téléchargement ci-dessus ou lien alternatif ci-dessous pour télécharger des milliers de livres en format de fichier PDF gratuitement. L'accès nécessite une inscription gratuite.

Description

Tout aphorisme se doit de résumer en quelques mots une vérité fondamentale ou d'énoncer de manière succincte une vérité banale de la vie courante pour, souvent, aller à l'encontre des stéréotypes et des idées convenues.
La tradition des formes brèves et sentencieuses remonte à la culture grecque et traverse toutes les époques. Illustrée à l'origine par Plutarque, Héraclite, Aristote ou Marc Aurèle, elle est poursuivie par Villon et Montaigne, dont les Essais fourmillent d'aphorismes, puis par La Bruyère, Chamfort, Vauvenargues ou La Rochefoucauld, et jusqu'à Cioran. Tous firent de cet " art de la pointe " un art à part entière.
Cet ouvrage de Philippe Moret témoigne de la richesse d'un genre littéraire proprement universel. Il ne se limite d'ailleurs pas au domaine français, puisant aussi bien dans les littératures anglaise, allemande et espagnole que dans celles d'Afrique ou d'Orient. Conçu sous forme d'abécédaire, il embrasse, de A comme " Âges de la vie " à Z comme " Zoologie ", en passant par E comme " Éros ", R comme " Rire " ou S comme " Sociabilité ", tous les thèmes ayant trait aux grandes questions de l'existence et de la culture, de la relation à soi et à autrui.
Le lecteur trouvera dans ce vaste répertoire quantité d'aphorismes souvent savoureux, drôles, incisifs, comme ceux-ci : " Il y a toujours une philosophie pour le manque de courage " (Albert Camus) ; " On est orgueilleux par nature, modeste par nécessité " (Pierre Reverdy) ; " La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde " (Paul Valéry) ; " La vie familiale est une intrusion dans la vie privée " (Karl Kraus) ; " Toute confidence engendre deux servitudes " (comtesse Diane).
Il y a ici matière à s'instruire autant qu'à se distraire.